fbpx
Passer la navigation

Le code et la créativité

janvier 2, 2020 Par Charelle

J’ai suivi mon premier cours d’informatique en 10e année et ma vie a changé. Au début, je pensais que j’allais abandonner le cours, car quelqu’un m’a dit que c’était surtout un cours de maths. Heureusement, c’était tout le contraire. Quand nous avons commencé notre premier projet, nous pouvions créer absolument n’importe quoi. C’était magique de savoir que je pouvais créer un projet à partir de rien. Quand je dis à mes amis que j’aime l’informatique, ils pensent que c’est un domaine très technique, ennuyant et difficile. Selon moi, la programmation est un outil de création qui a un énorme potentiel et j’espère pouvoir le montrer à tout le monde. L’informatique a un lien avec tous les autres domaines. Dans les projets de développement de jeu, il y a des artistes, des animateurs, des rédacteurs, des chercheurs, des musiciens et des programmeurs. Pour moi, c’est un domaine qui combine parfaitement le raisonnement logique et la créativité. Il est important d’enseigner la programmation en insistant sur l’aspect créatif pour montrer aux innovateurs du futur qu’il s’agit d’un outil pour eux. Évidemment, il y a d’autres excellentes raisons d’enseigner l’informatique. Ma génération a grandi avec la technologie. En gros, la technologie est notre monde. Je pense que tout le monde devrait apprendre les bases de l’informatique pour comprendre le fonctionnement du monde. 

L’importance de coder à l’école… et au travail

Qui n’aimerait pas savoir comment le monde fonctionne? C’est pour cette raison que j’ai proposé à mon enseignante d’informatique de participer à la Semaine Canada en programmation. J’ai beaucoup de chance d’avoir le soutien d’une enseignante comme madame Adamson. En classe, elle nous parle de sujets importants, comme la faible présence des femmes dans le secteur des technologies et des STIM et la nécessité de favoriser la diversité au travail. J’espère que tout le monde apprend sur ces sujets importants à l’école, car la première étape pour résoudre un problème est de le nommer et d’en parler. Grâce à madame Adamson, j’ai pu fonder un club de programmation à mon école avec mes amis Jaden et Jordon. Notre club rassemble des élèves qui veulent programmer en groupe pour créer des projets cools. Nous organisons des ateliers sur le développement de jeux et de sites et nous enseignons aux membres à coder en HTML et en CSS.

Coder pour changer le monde

Notre projet le plus récent est le marathon de programmation que nous avons organisé à l’école, qui s’appelait « Coder pour le climat ». Les participants ont formé des groupes de deux à quatre personnes et ont passé la journée à créer un programme sur le thème de l’événement, les effets des changements climatiques sur la population et l’environnement. Mon équipe et moi voulions mettre en valeur le rôle de la technologie dans nos actions pour contribuer à l’environnement. Nous avons donc montré aux participants que nous pouvions programmer un projet pour changer le monde. Une équipe de trois filles a gagné dans la catégorie « Projet le plus éducatif ». Elles ont créé un projet Alexa Skill et Google Action avec Voiceflow qui nous permet de poser des questions sur le recyclage et d’avoir une réponse automatiquement. C’était la première fois qu’elles programmaient. Les marathons de programmation sont très importants pour les débutants, car ils sont amusants et facilitent l’apprentissage de la programmation. Notre marathon « Coder pour le climat » a inspiré beaucoup d’élèves à apprendre à programmer.

Cet article de blogue a été rédigé par Charelle, ambassadrice ado de Canada en programmation. Charelle est une élève de 11e année qui s’engage bénévolement en offrant des occasions d’apprendre la technologie aux élèves de Winnipeg, au Manitoba. Elle souhaite les encourager à choisir une profession dans un domaine des STIM.


Partager cette publication