fbpx
Passer la navigation

Canada en programmation et ACCES ne m’ont pas seulement enseigné des compétences, mais aussi à avoir confiance en moi

janvier 31, 2020 Par Swati

La vie est comme des montagnes russes. On monte, on descend, on ferme nos yeux et le temps passe lentement ou rapidement. Ce n’est que le calme avant la tempête. L’année 2019 a commencé calmement pour moi. Après mûre réflexion, j’ai quitté l’emploi que j’occupais dans le secteur des TI depuis six ans. Je suis devenue mère au foyer à temps plein dans la petite ville de West Des Moines en Iowa. À l’époque, j’avais reçu mon invitation à présenter une demande de résidence permanente au Canada. J’espérais recommencer à travailler au Canada tout de suite après deux ans d’arrêt. 

Mon histoire : le commencement

J’ai toujours voulu travailler, mais après mon mariage, j’ai dû choisir entre poursuivre ma carrière ou tout abandonner pour être avec mon prince charmant (qui vivait dans un autre pays). J’ai essayé de travailler en Inde pendant un an sans lui, mais finalement, j’ai écouté mon cœur. Nous avons décidé de déménager au Canada pour avoir une meilleure qualité de vie, d’excellentes perspectives d’emploi et un pays d’accueil dans lequel nous nous imaginions vivre avec nos futurs enfants.

En septembre 2019, nous avons décidé que j’allais déménager à Toronto pour m’y installer et trouver un emploi. Mon mari viendrait me rejoindre plus tard. Dit comme cela, on dirait un plan infaillible. Toutefois, je n’avais pas prévu que j’aurais de la difficulté à décrocher un emploi. Une simple entrevue était difficile à obtenir. J’éprouvais beaucoup de difficultés : je n’avais pas le soutien de ma famille et de mes amis ni de réseau professionnel, les entreprises ne répondaient pas à mes demandes en ligne et je perdais confiance en mes compétences techniques, entre autres. 

Un jour, sur LinkedIn, j’ai vu une publication sur le programme d’ACCES Employment pour les femmes dans le secteur des technologies. Le programme semblait très intéressant, car il enseignait aux participantes comment trouver un emploi au Canada, ce qui était mon seul objectif dans la vie à l’époque. C’était exactement ce que je recherchais. J’ai eu l’aide des fabuleux mentors d’ACCES (Veronica, Sarah et Fahime) et de Canada en programmation (Kim, Alex, David, Wilson et John)! Ces personnes ont été extrêmement importantes dans mon parcours.

ACCES et Canada en programmation m’ont aidée à lancer ma carrière au Canada

Sarah et Veronica m’ont enseigné à adapter mon CV et ma lettre de présentation pour les employeurs, à réseauter pour tisser des liens solides et à être la meilleure version de moi-même. Les cours de Canada en programmation m’ont aidée à développer mes compétences techniques. J’ai pris conscience que j’avais déjà une bonne base de connaissances essentielles. Il ne me restait plus qu’à les mettre en pratique pour regagner ma confiance. Nous savons tous que la technologie évolue constamment. Canada en programmation nous a appris que malgré les changements technologiques, il était important d’acquérir de nouvelles compétences, de s’adapter à notre environnement et de toujours avoir confiance en soi.

Après le cours, je suis allée à un événement de mentorat éclair chez Apotex Inc., qui m’a été recommandé par ACCES. J’y ai rencontré plusieurs personnes de l’administration, dont une qui m’a parlé d’un poste à combler au sein de son équipe. Je l’ai ajoutée sur LinkedIn et je lui ai envoyé mon CV. J’ai eu la chance d’être convoquée à une entrevue. J’avais de nouveau confiance en moi et j’étais bien outillée grâce aux cours d’ACCES et de Canada en programmation. Pour l’entrevue, ma philosophie était la suivante : je fais de mon mieux, puis on verra. Après deux entrevues, j’ai reçu l’appel que j’attendais tant des ressources humaines : « Nous avons retenu votre candidature! ».

J’étais au septième ciel! Mes efforts ont porté leurs fruits. Ce que j’ai appris de plus précieux dans les trois derniers mois en allant à mes cours et en travaillant à temps partiel est qu’il faut se concentrer à 100 % sur notre tâche actuelle. C’est la clé du succès. Maintenant, je vais redoubler d’efforts pour être la meilleure version de moi-même en tout temps.

Il y a toujours de la lumière au bout du tunnel, mais nous choisissons la manière dont nous allons l’atteindre, que ce soit en rampant, en marchant ou en courant.

Mon aventure ne fait que commencer!

Cet article de blogue a été rédigé par Swati, participante au programme Compétences numériques pour l’entrepreneuriat de Canada en programmation organisé par ACCES. Nous souhaitons bonne continuation à Swati et nous avons hâte de voir ses prochaines réalisations!

Partager cette publication